Publié le

Chapitre 2 : Quelles sont mes compétences et mes talents?

 

Chapitre 2 : Quelles sont mes compétences ?

  1. Comment identifier vos compétences ?

Lorsque je vous parle de compétence, je vous parle certes de vos compétences professionnelles, mais aussi et surtout de vos compétences personnelles de savoir, savoir-faire et savoir-être.

Dans le passé vous avez fait preuve d’une ou plusieurs qualités particulières, et ce sont elles qui vous apporteront une aide face aux défis que vous rencontrez. Cette partie de vous est en mesure de résoudre le problème que vous vous posez actuellement. Vous disposez déjà, à l’intérieur de vous, la capacité d’exprimer un vaste éventail d’énergies émotionnelles ou mentales.

  • Prenons un exemple : un recruteur interroge un candidat : « Vous aurez à travailler régulièrement en anglais, en êtes-vous capable ? »

1) « Oui, j’ai de bonnes connaissances en anglais et je saurai m’adapter ».

Nous sommes dans le registre du savoir, des connaissances.
Savoir = connaissances
Il s’agit de vos connaissances dans différentes disciplines, par exemple, en mécanique ou en comptabilité générale.
Elles sont issues de vos formations et de vos expériences professionnelles ou extraprofessionnelles.
2) « Oui, je suis tout à fait compétent pour travailler en anglais, j’ai longtemps travaillé avec une direction anglophone ».

Le candidat exprime un savoir-faire, une compétence particulière.
Savoir-faire = compétences 
Vous avez des connaissances, bien sûr, mais les avez-vous mises en œuvre ? A partir de quand peut-on parler d’un savoir-faire ou d’une compétence ?
Le dictionnaire définit une compétence comme « l’aptitude d’une personne à décider, basée sur une connaissance approfondie. Ex : faire appel à un spécialiste. »

3) « A ce sujet d’ailleurs, travailler avec des anglo-saxons est toujours un plaisir pour moi. »

Pour le recruteur, il s’agit d’un point fort : le candidat s’exprime en termes de plaisir, de goût, de motivation. D’autres candidats peuvent se situer au même niveau en langue, mais ce goût pour la communication et le travail en anglais et avec des anglophones contribue à faire la différence.
Savoir-être = mode de fonctionnement
Les points forts de votre caractère ainsi que votre comportement en groupe forment votre savoir-être. Mais ne l’oubliez pas : cette synthèse s’applique aussi au monde du travail.

Exercices

  1. Faites une liste de vos connaissances

    : lister vos formations expériences professionnelles, extra professionnelles et lister à coté les connaissances que vous avez acquis.

 

Formations ,expériences pro , extra pro

 

 

Connaissances acquises

  1. Prenez le temps de vous poser et de réfléchir tout simplement à ce que vous aimez faire (et autre…) libérez vous ! Ecrivez !

    En rapport à votre enfance, à votre famille,  à la nature, à la création, au sport…

  1. Quelles sont vos spécialisations ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  1. Quels sont vos modes de fonctionnement en société ? Vos qualités humaines.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  1. Faites une liste de vos qualités et défauts

 

Qualités

 

 

Défauts

  1. Découvrez vos talents !

Les talents sont vos aptitudes particulières, les domaines dans lesquels vous évoluer naturellement. Ce que vous aimez faire avec plaisir, les types d’activités durant lesquelles vous ne voyez pas le temps passer.

 

Activités  ou vous prenez du plaisir

 

 

 

Activités qui suscitent les compliments de votre entourage

Je sais à quel point faire une introspection est fastidieux et long mais… Maintenant, prenez du recul et en observant certains points reviennent dans les différents exercices. Ce sont vos points forts, ceux sur lesquels vous pouvez vous appuyer en toute sécurité.

Allez ! Un dernier exercice, hiérarchisez vos 3 points les plus forts.

 

Bravo !

Ce travail est votre base. Je vous conseille de le refaire dans 3 mois pour affiner votre reflexion.