Publié le

Chapitre 1 : Quelles sont mes croyances limitantes ?

Module 1 : Apprendre à se connaître

 

Chapitre 1 : Quelles sont mes croyances limitantes ?

  1. Mais tout d’abord qu’est-ce qu’ une croyance limitante ?

Une croyance

C’est le fait de croire une chose vraie, vraisemblable ou possible.

Elle représente notre conviction, notre certitude, notre opinion. Elle se construit au fil du temps, elle est le fruit de nos apprentissages et très souvent liée à la transmission de ce que l’on nomme : l’Éducation.

Une croyance est souvent une affirmation considérée comme « vraie » par celui qui possède cette croyance.
Or nous confondons souvent notre croyance avec la vérité, alors qu’il ne s’agit en fait que de « notre vérité ».

Limitante

Frein ou obstacle à notre épanouissement personnel. Elle est souvent une source de conflit. Et très souvent avec nous-même en premier lieu avant de le devenir avec l’autre. Ou les autres…

Etudions certaines idées les plus répandues qui peuvent limiter votre potentiel.

  • Je ne possède ni diplôme, ni formation antérieure, ni distinction

Voici l’une des causes principales qui empêchent certaines personnes d’atteindre le succès. Il est certain que dans la plupart des cas, posséder un diplôme représente un atout. Mais sauf dans certains cas très spécifiques, ne pas avoir de diplôme ne vous limitera pas.

Si vous savez proposer un savoir, un savoir-faire et un savoir être vous ferez la différence temps dans votre vie professionnelle que dans votre vie privée. Tout est en vous. Nous prendrons le temps d’explorer tout ceci plus en profondeur.

  • Je n’ai pas d’expérience en la matière

Parmi les fausses idées, on note celle de devoir posséder beaucoup d’expérience pour être en mesure de réussir et de créer de grands changements dans notre vie. Voic i quelques exemples de personnalités connues du grand public qui ont réussi, gagner leur vie honorablement et ce sans leur bac et qui montre que cette idée est fausse :

  • Joe-Wilfried Tsonga
  • Gérard Depardieu
  • Michel Drucker
  • Jean Paul Gautier
  • Céline Dion…

Toutes ces personnes ont travaillé ou travaillent encore avec un coach dans des domaines très variés….

  • Je suis trop timide pour y arriver

Bien des grands conférenciers sont de grands timides qui ont travaillé sur eux pour réussir.

  • Mon passé est trop douloureux pour me permettre d’être heureux/se un jour

Et bien justement, il s’agit du passé ! Combien de temps encore allez-vous vous fustiger ? Pensez présent et surtout passez à l’action mais nous y reviendrons.

  1. Comment l’identifier ?

Et vous ? Quelles est ou quelles sont vos croyances limitantes ?

Réfléchissez au domaine de votre vie qui ne fonctionne pas. La première chose à définir :

  • Est-ce une croyance qui vous sabote ou juste un manque de conviction profonde ?

Si vous avez en vous une volonté d’évoluer et de changement et que, malgré tout, vous ne parvenez pas à votre but, il est fort possible que ce soit une croyance inconsciente qui vous retienne. Avant de continuer votre lecture, prenez le temps, maintenant, de faire une analyse rétrospective de toutes les petites phrases assassines dans votre enfance.

Comment vous surnommez-t-on ? Cela vous plaisait ‘il ?

Qu’entendiez-vous souvent de négatif sur vous ?

  • Exemple : c’est un enfant toujours dans la lune, il n’arrivera jamais à rien de bon, il est trop nul en math. J’ai jamais réussi dans la vie je ne vois pas pourquoi mon fils/ma fille réussirait ? Les hommes, tous des bons à rien. Les femmes c’est fait pour rester aux fourneaux et s’occuper des marmots…..

Ça vous parle ?

Toutes ces phrases assassines forment au fils des ans les croyances limitantes, le pire est qu’elles ne sont pas toujours dites dans un but méchant mais que les personnes qui les prononcent ont eux aussi souffert des dites phrases. Dans votre chemin de vie, et nous en reparleront plus tard, il vous faudra apprendre à pardonner pour pouvoir avancer et créer votre présent.

Voici d’autres questions à vous poser :

  • Que voulez-vous mais que vous n’avez pas ?
  • Dans quelle partie de votre vie aimeriez-vous produire un résultat différent ?
  • Quelle croyance estimez-vous nécessaire pour parvenir à produire les résultats que vous désirez dans votre vie ?
  1. Comment transformer cette croyance limitante ?

Lorsque vous avez trouvé la croyance limitante, ou la croyance négative, 2 solutions s’offrent à vous

  1. Imaginez-vous, dans la situation qui vous fait défaut, comment aimeriez-vous sentir ?
  2. Vous allez pouvoir la changer en croyance positive. penser Il été prouvé par les neurosciences que tout ce qui est répété et répété finit par s’ancrer. Maintenant vous savez comment reprogrammer votre cerveau.

Je vous invite à écrire tous les jours le pendant positif de votre croyance. Ecrivez le 100 fois, c’est la répétition qui va imprimer dans le cerveau.

Mettez un post it avec la dite phrase dans votre portefeuille, sur votre frigo, sur le miroir ou vous préparez le matin, dans votre voiture, bref vous l’avez compris, partout où vous passez et vous pouvez la lire.

  • Exemple : tu es toujours dans la lune, tu n’arriveras jamais à rien dans la vie

devient :

Je sais me concentrer pour atteindre mes objectifs, à partir de maintenant je prends conscience que j’ai un grand potentiel.

Comme un mantra répétez et répétez et écrivez tous les jours, toutes les semaines, en vous regardant dans le miroir, trouvez tous les stratagèmes pour reprogrammer votre cerveau, jusqu’ à ce que cette phrase vienne toute seule sans que vous y pensiez, car vous le méritez !!

La répétition des exercices permet la consolidation et le passage de nouveauté à routine. C’est la capacité  à passer d’un traitement conscient, avec effort à un traitement automatisé, inconscient. Rappelez-vous quand vous avez appris à faire du vélo. La formation, c’est ainsi accompagner le passage de la connaissance à de la compétence.

  • La connaissance : le vélo, je sais ce que c’est, que pour avancer il faut pédaler,
  • La compétence : savoir faire du vélo, tenir en équilibre  sans se poser la question de comment faire, voir optimiser mes gestes pour aller plus vite et plus longtemps.

La répétition est très importante, changer une habitude demande en moyenne 21 jours de répétition.

Ce schéma explique très bien le processus.

Suite à ce travail, vous allez commencer à reconnecter vos circuits neuronaux et à en créer d’autres qui vous mèneront au succès. Commencez alors à prêter attention aux évènements, aux circonstances qui affirment votre nouvelle croyance. Ayez l’esprit ouvert, laissez venir à vous ces preuves qui soutiennent votre nouvelle façon de penser.

Trouver les personnes qui ont les croyances que vous recherchez, observez-les, marchez comme eux, souriez comme eux et prenez-les comme mentors. Vous pouvez les chercher dans tous les milieux : familial, amical, au travail, dans le monde du show business…

INSPIREZ-VOUS !

Bravo ! Appréciez ce que vous êtes en train de devenir et partagez sur le groupe !

L’élan est créé, c’est une force d’inertie, qui lorsqu’elle est lancée, est une force qui vous mène dans la direction que vous avez choisi.

Lorsque vous écrivez un objectif, clairement et précisément, cela augmente votre motivation, votre engagement et c’est cette sensation d’élan qui vous fait progresser.

Vous avez initié une action qui vous sort de votre zone de confort pour que cela devienne une tendance naturelle.